Santé et bien-être

Félicitations si vous êtes venus à bout des terribles réactions du corps humains qui causent cette maladie !

Après avoir absorbé (ou pas) tout ce jargon scientifique, vous vous posez maintenant une question beaucoup plus pratique…

Est-ce que l’on vit bien en étant intolérant au gluten ?

La réponse est OUI, alors gardez espoir si vous découvrez par exemple que votre enfant contracte cette pathologie.

Comme vous le savez peut être déjà, il existe plusieurs stades de cette maladie. L’adaptation ne sera forcément pas la même si vous naissez avec ou si vous la découvrez à 25 ans…

Dans les 2 cas, le verdict tombe. Pas de médicament mais une seule option : adopter (souvent à vie)logo323 un régime sans gluten. Nous tenons à vous rassurer en premier lieu, ce régime n’affectera en rien vos compétences physiques ou mentales. La pratique d’un sport à haut niveau, d’études et d’une vie normale seront tout à fait possible au même titre que les autres.

L’adoption de ce régime passe par une profonde révision de notre façon d’aborder le besoin et le plaisir de manger. La précaution sera le maître mot dès qu’il s’agira de passer à table et vous ne pourrez vous permettre de partager les mêmes repas que vos amis ou que votre famille. Les contraintes peuvent vous sembler énormes. Elle le sont si vous découvrez sur le tard que vous êtes malade. Cependant restez positifs car ce régime aura un impact incroyable sur l’amélioration de votre santé.

Rien de tel que de se sentir à 100%, prêt à croquer la vie à pleines dents, cela sonnera alors comme une revanche !!

gluten-warning

Ce régime se base sur l’éviction totale du gluten. Cela correspond à supprimer de son alimentation la farine de blé, d’orge et de seigle ou encore l’avoine. On en retrouve notamment dans le pain, les pâtes, les gâteaux mous et secs, les pizzas (et toutes autres formes de fast-food) et dans la plupart des sauces et plats industriels. Alors les moments comme ça, on oublie :

burger

Pour savoir plus précisement quels alimenst en contiennent, nous vous invitons grandement à lire ce document tiré de l’AFDIAG :

Généralités-des-produits-autorisés-et-interdits

Vous vous dites que ça fait beaucoup.

Mais attention, suivre ce régime supprime ces aliments lorsqu’ils sont fabriqués avec de la farine contenant du gluten (blé, orge, lnk_653568bseigle, avoine), mais on peut, pour la plupart, très bien les remplacer avec d’autres, faits à base de farine ne contenant pas de gluten (maïs, riz, pomme de terre, sarrasin, châtaigne, manioc, soja etc).

En effet, dans les grandes surfaces ou des magasins spécialisés, on trouve des produits « sans gluten » comme des pâtes, du pain, des céréales ou encore des gâteaux. Ces produits sont marqués par le logo « épis de blé barré ».

De plus, on peut également se nourrir de produits n’ayant pas ce logo mais dans ce cas là, il faut absolument et attentivement lire la composition pour savoir si le produit contient du gluten ou pas.

Précisons que bien évidemment les fruits, légumes, épices, viandes, produits de la mer, boissons (sauf la bière) ne contiennent pas de gluten. Ce régime est surtout une question d’habitude et est assez facile à suivre lorsque l’on est à domicile car nous sommes acteurs dans l’achat des produits et la fabrication du repas.

Dans le rayon, comment lire une étiquette et savoir si on peut consommer le produit ou pas ? Même si cela demeure fastidieux, ce n’est pas si compliqué, lisez le document suivant :

numérisation0002

Pour les plus téméraires des fourneaux, voici un petit lien vers un blog proposant des recettes sans gluten : 

http://clemsansgluten.com/

La difficulté du régime intervient lorsque l’on est en société, par exemple à la cantine ou au restaurant, notamment chez les enfants. Ces derniers peuvent souffrir d’accepter d’être un sujet de curiosité pour leurs jeunes camarades, de répondre à leur questions ou encore de se montrer ferme envers certains serveurs malheureusement peu compréhensifs.

Mais à tout âge, décrypter les étiquettes ou demander au serveur la composition du plat peut être pesant. Se nourrir étant aussi une forme de partage, manger différemment peut stigmatiser socialement.

Il est important pour tout pratiquant du régime sans gluten imposé par la maladie coeliaque de ne pas se renfermer, se replier sur soi-même mais au contraire de faire valoir ses droits. Et lorsque c’est un enfant, le rôle des parents est primordial, notamment pour instaurer un dialogue avec l’établissement scolaire dans le cadre d’un Projet d’Accueil Individualisé (PAI) et de vérifier que ce PAI est respecté à la lettre.

Au milieu de toutes ces galères, les intolérants au gluten ont peut-être de la chance. La mode du « sans gluten » a récemment touché nos sociétés. Il est pourtant avéré (pour l’instant) qu’il n’y a aucun avantage nutritionnel convaincant pour une personne saine (aucune sensibilité au gluten). Mais profitez du système, les super-marchés se remplissent de produits sans gluten.

Pour s’étendre sur ce sujet, nous vous invitons à lire le pertinent article suivant :

http://www.psychologies.com/Nutrition/Equilibre/Bio-et-autres/Articles-et-Dossiers/Le-regime-sans-gluten-un-nouveau-snobisme

Aparté sur le remboursement pour les malades coeliaques :

Les produits sans gluten sont chers, c’est pourquoi lorsque vous êtes diagnostiqué intolérant au gluten, vous pouvez vous faire rembourser une partie de ces achats considérés comme « des soins » dans ce cas. En effet, depuis 1996, l’Assurance Maladie rembourse, sous certaines conditions, une partie des produits sans gluten qui sont classifiés dans les produits diététiques. Explications:

Les produits sans gluten remboursés par la Secu :

Les produits diététiques garantis « sans gluten » dont le fabricant a obtenu un numéro d’agrément pour son produit. Seuls les produits agréés, portant une vignette (vignette LPPR – Liste des Prestations et Produits Remboursables), font l’objet d’un remboursement.

Les différentes étapes pour bénéficier du remboursement

Au préalable, faites une biopsie pour poser, de façon certaine, le diagnostic de la maladie coeliaque, – la demande de prise en charge de la maladie coeliaque comme une Affection de Longue Durée (ALD) doit être faite par votre médecin traitant, – quand vous recevrez l’accord de la Caisse d’Assurance Maladie, celle-ci vous enverra un imprimé CERFA N° 10465*01. Certaines caisses n’en possédant pas, collez vos vignettes au dos des factures ou sur des feuilles vierges, – faites établir par votre médecin une ordonnance pour les aliments sans gluten, indiquant seulement la famille de produits : biscuits, farine, pâtes, pain, sans préciser la marque ou la quantité, – l’ordonnance étant valable 6 mois, faites des photocopies pour les envois mensuels

Quelle est la base de remboursement des produits sans gluten ?

La CPAM prend en charge les produits sans gluten à concurrence de 65 % du tarif responsabilité. Le complément peut faire l’objet d’un remboursement par votre mutuelle. Un produit est remboursé en fonction de son poids sur la base d’un prix au Kg par famille de produits. Il existe 4 familles de produits avec chacune leur base de remboursement : farines, pains, pâtes et biscuits. La base de remboursement pour les moins de 10 ans est de 33,56 € par mois sur le total des «Tarif LPPR». La base de remboursement pour les adultes et les + de 10 ans est de 45,74 € par mois sur le total des «Tarif LPPR». Attention : le prix de vente n’a aucun rapport avec le remboursement, c’est uniquement le prix indiqué « Tarif LPPR» qui est pris en charge.

Voilà, vous en savez un peu plus sur la façon de vivre avec cette intolérance. Le principal est de rester positif, de faire de votre différence une force. Votre alimentation pourra être meilleure que celle d’une grande partie de la population, vous en tirerez des bénéfices (forme et bien être).

Comme nous l’avons annoncé dans l’introduction, un des 3 rédacteurs est atteint depuis la naissance (forme symptomatique). Il est en prépa Ingénieur, athlète de haut-niveau dans le demi-fond. C’est un exemple pour vous montrer que votre différence ne vous freinera en aucun cas au cours de votre vie.

Nous espérons que vous avez apprécié les informations trouvées sur notre blog et qu’elles vous auront été utiles.

Encore une fois n’hésitez pas à commenter ou partager !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s